photo du club

 

Club Jules Ferry

Montrouge

 

25-11

 

25-11

Jour du cochon
Prénom(s) du jour : Catherine

Autres prénoms

  • Béatrice
  • Prénoms bretons : Katell

Traditions
Une fête était organisée tous les ans, le 25 novembre (jour de la fête de sainte Catherine d’Alexandrie, patronne des jeunes filles), pour les jeunes filles non mariées de 25 ans ou plus, fête pour laquelle on leur demande de se confectionner un chapeau original, et où celle coiffée du chapeau le plus réussi est récompensée.

Dictons
« À la Sainte-Catherine, le porc couine. » [1]
« À la Sainte-Catherine, les sardines tournent l’échine. À la Saint-Blaise (3 février), elles reparaissent. » [2]
« À la Sainte-Catherine, l’hiver s’aberline ; à la Saint-André (30 novembre), il est aberliné. » [3]
« À la Sainte-Catherine, tout bois prend racine. »
« Entre Catherine et Noué (Noël), tout bois est bon à planter. » (Bretagne)
« Pour la Sainte-Catherine, fais de la farine, car pour Saint-André (30 novembre), le bief [4] sera gelé. » (Quercy et Rouergue)
« Pour la Sainte-Catherine, toutes les boutures prennent facile. »
« Sainte-Catherine vient toujours tout de blanc habillée. »
« Sainte-Catherine amène la couétine. » [5]
« Sainte-Catherine, toute fille veut la fêter, mais point ne veut la coiffer. »
« Pour Saint-Martin (11 novembre), la neige est en chemin, pour Sainte-Catherine, elle est à la courtine. »
« De Sainte-Béatrice la nuée assure six semaines mouillées. »

Zodiaque - 2021
3ième jour du signe astrologique du Sagittaire ♍

Retour

Auteur(s) :  Christian - Date de dernière modification : 2 juillet 2021

[1]Les premiers cochons sont souvent tués début octobre.

[2]Saint Blaise se fête le 3 février. Or, les sardines se reproduisent le plus souvent de novembre à février. Cette reproduction se faisant en haute mer, le poisson disparait des côtes pendant l’hiver : il tourne donc l’échine – c’est-à-dire le dos – à la Sainte-Catherine, avant de revenir – donc reparaître – pour la Sainte-Blaise.

[3]« Aberliner » est un mot qui semblait signifier « acheminer », « approcher ». Puisque saint André se fête le 30 novembre, ce proverbe rappelle que l’hiver n’arrive pas brusquement : il ne fait que s’annoncer fin novembre, et ne débute réellement qu’en décembre.

[4]Un bief est un canal amenant l’eau d’une rivière jusqu’à la roue d’un moulin. Si celui-ci gèle, la roue ne tourne plus et il est alors trop tard pour faire de la farine.

[5]« Couétine » est un mot franc-comtois désignant le gel, tout à fait adapté pour décrire la fin du mois de novembre qui voit souvent apparaître les premières gelées.